L’épilation électrique haute fréquence

En quoi consiste l’épilation électrique haute fréquence ?

Le but de l’épilation électrique est de détruire les cellules à l’origine de la repousse du poil.

La technique consiste à faire glisser dans le follicule pilo-sébacé jusqu’au bulbe une fine aiguille transmettant le courant électrique destructeur.

L’instrument le plus couramment employé est un appareil électrique de haute fréquence (électro-coagulateur) et relié à une pièce à main ou stylo sur lequel est placée l’aiguille.

épilation électrique

Quels sont les indications de l’épilation électrique ?

Cette technique d’épilation était classiquement employée avant l’arrivée des lasers épilateurs. Aujourd’hui, elle est beaucoup moins utilisée car les lasers permettent un travail beaucoup plus rapide, ne demandant pas la précision manuelle de l’opérateur.

Toutefois, l’épilation à l’aiguille reste très utile dans les cas suivants :

– poils blancs ou très clairs : en effet, la plupart des lasers visent les pigments sombres qui sont concentrés dans le poil. Un poil blanc n’aura donc pas d’échauffement par la lumière laser et ne sera pas détruit.
– poils rares ou isolés,
– peau bronzée, noire ou très mate (bien que certains lasers spécifiques permettent de traiter ces peaux),
– finition de poils résiduels après épilation au laser (le plus souvent sur le visage)

Comment entretenir les résultats ?

Il est toujours nécessaire d’effectuer plusieurs passages ou séances pour correctement épiler une zone donnée car il faut tenir compte du cycle pilaire et de sa durée. En effet, entre chaque séance, on observe non pas la repousse des poils traités mais la croissance des autres follicules qui étaient en phase catagène (en sommeil) lors de la séance d’avant.

Par la suite, une séance annuelle suffit généralement à entretenir un bon résultat.

Quels sont les Inconvénients de l’épilation électrique à l’aiguille ?

C’est une méthode longue (car très minutieuse) et non agréable. Mais moins douloureuse aujourd’hui grâce à la pratique de l’anesthésie locale et à l’amélioration des appareils sur lesquels l’intensité et le temps de passage du courant peuvent être réglés très précisément.

Quels sont les effets indésirables ?

Cependant des petits points de croûtes peuvent persister quelques jours après la séance. De plus, des pigmentations post-inflammatoires peuvent parfois survenir dans les semaines suivantes, surtout chez les personnes très brunes ou à peau mate, asiatique, métisse ou maghrébine. Elles sont bien entendu favorisées par l’exposition au soleil qu’il faut éviter. Ces pigmentations régressent spontanément le plus souvent en quelques mois.

Des risques de petites cicatrices ne sont pas à exclure, bien que restant très rares si l’opérateur est bien expérimenté et s’il utilise des aiguilles isolées.

QUELLES SONT LES CONTRE-INDICATIONS ?

Il y a peu de contre-indications à cette méthode. Néanmoins, par mesure de précaution on évite d’épiler à l’aiguille électrique :

  • les femmes enceintes
  • les porteurs de pacemaker ou souffrant de troubles de conduction cardiaque ;
  • les patients prenant de la vitamine A acide (trétinoïne) contre l’acné,
  • les patients ayant un maladie de peau en évolution sur la zone à épiler…

L’exposition au soleil reste momentanément interdite dans tous les cas, juste après la séance.

En ce qui concerne les résultats ?

Ils sont excellents lorsque l’on a traité sur une période assez longue (12 à 18 mois), à cause du cycle pilaire. L’avantage de cette technique de médecine esthétique est que toutes les zones du corps peuvent être traitées. Surtout, il est possible de traiter les poils clairs, ce que ne permettent pas les lasers en général.